Archives mensuelles : janvier 2015

L’habitat urbain : urbanisme dans nos quartiers – réunion du 11 février

Parler d’urbanisme c’est évoquer chaque quartier, chaque rue, chaque parcelle de terrain, c’est envisager les équipements, bâtiments communaux, transports, moyens de communication, c’est analyser et envisager le développement urbain et son adaptation au contexte économique local, c’est s’interroger sur sa préservation et son adaptation à l’environnement, c’est prendre en compte la cohérence sociale générale.
Autant dire que c’est un sujet essentiel qui concerne chacun de nous.
A SANNOIS où en sommes nous?
Peu ou pas de communication officielle de la mairie sur ce sujet jusqu’à maintenant sauf au travers d’informations recueillies ici et là par la presse, divers comptes rendus, le blog de l’association TRAIT D’UNION PASTEUR GARE.
Le POS est toujours en vigueur, il fait même l’objet d’une modification partielle rue Mozart en attendant le PLAN LOCAL D’URBANISME qui se substituera au POS.
Nous savons pourtant qu’un bureau d’étude a été nommé par la Mairie et travaille actuellement sur ce PLU.
Quelles seront les orientations générales?
Quelles seront les orientations particulières autour de la gare, pour mettre fin aux dispositions actuelles du POS qui avaient été unanimement rejetées par la population mais que la précédente municipalité avait néanmoins imposées ?
Quels sont les délais de mise en place de ce PLU?
ETC….
Nous attendons aujourd’hui que la Mairie communique sur ces sujets et demandons une vraie concertation dans l’élaboration du PLU qui ne soit pas uniquement la stricte concertation officielle.

La réunion organisée par l’association LE TRAIT D’UNION PASTEUR GARE en présence du Maire le 11 février nous permettra certainement d’en savoir plus.

Des emprunts de plus en plus toxiques

La chute de l’Euros combinée avec  la hausse du Franc Suisse sur lequel est indexé le remboursement des prêts dits toxiques sont une catastrophe pour la dette des communes prises dans ce piège . Cette évolution  pourrait doubler le montant à rembourser.

Notre commune étant dans cette situation nous pouvons attendre avec inquiétude la révélation du montant de la facture et surtout les conséquences sur la gestion des services de la commune et peut être … nos impôts .

URBANISME : réunion de notre association avec le Maire pour tous le mercredi 11 février.

Notre association avait été créée pour veiller et accompagner un développement raisonnable de l’immobilier dans le quartier Pasteur.

Depuis le quartier de la gare a rejoint l’Association qui a changé de nom en TRAIT D’UNION à l’occasion du différent avec l’ancienne municipalité qui avait modifié le POS pour transformer le centre ville en zone de bureaux. Quand on voit le grand succès des bâtiments de bureaux qui existent à la gare, maintenant entièrement vides et délabrés, on peut comprendre qui avait raison !

Nous avons invité le Maire la semaine passée pour organiser une réunion pour faire le point des projets en matière d’urbanisme dans nos deux quartiers. Il a accepté immédiatement de nous voir très vite.

Cette réunion se tiendra le 11 février à 20 h 30 dans le réfectoire de l’école Pasteur.

Bien que destinée aux membres de notre association, tous les habitants des deux quartiers intéressés par le sujet et acceptant de se joindre à la démarche d’abord constructive de notre association, évitant les polémiques stériles, sont les bienvenus à cette réunion.

Notez la date

Le commerce quartier de la gare ce n’est pas la joie en ce moment …

Nous recevons de Robert, l’un de nos contributeurs, le message suivant :

Fidèle lecteur de votre blog, j’ai bien pris note de la rumeur de
fermeture du bureau de poste du Quartier Pasteur et de la cessation
d’activité bien réelle du fleuriste qui fonctionnait à la place du
restaurant brésilien.
Hélas la liste des commerces qui ferment s’allonge:
– La boulangerie CHAMPAUX a baissé le rideau de fer avant les fêtes.
On annonce un repreneur venu d’Argenteuil. Mais quand ? Nul ne le
sait;
– Le kiosque à journaux a fermé. Sa reprise est peu vraisemblable en
raison de la faible attractivité du métier de kiosquier aux horaires
très exigeants.;
– la pharmacie la plus proche de la gare du boulevard Charles de
Gaulle a cessé son activité pour des raisons économiques, le
personnel étant semble-t-il licencié .
Cette succession de fermetures définitives ou temporaires mais à
durée non précisée est très préjudiciable aux commerçants qui
demeurent mais dont le chiffre d’affaires diminue du fait de la perte
d’attractivité commerciale du quartier. Leur activité sera-t-elle
également fragilisée? Une spirale négative est en marche. Je n’ai
pas l’impression que la mairie est très mobilisée sur ce problème
qui peut conduire à la désertification commerciale des quartiers de
part et d’autre de la gare. D’ailleurs celle-ci est de plus en plus
souvent fermée, notamment en début de mois, et on a du mal à
comprendre ce que font les agents de quai de la SNCF. Pouvez-vous
m’éclairer sur ces points  ?  »

 

A suivre !