Archives mensuelles : septembre 2015

ATTENTION : Notre réunion du 10 Octobre est reportée au 6 février.

Nous avions invité le Maire à une réunion consacrée au PLU le samedi 10 octobre.

Après avoir assisté à la réunion du 17 septembre dont nous avons fait un compte-rendu sur ce blog, il nous est apparu qu’il fallait reporter la réunion de notre association.

En effet la démarche en est au stade du bilan de l’existant et ni les grandes orientations ni les situations individuelles ne seront communiquées d’ici là. Nous risquions donc d’avoir, au mieux, une redite de la réunion organisée par la commune, donc d’un intérêt limité, d’autant plus que le rapport des urbanistes aurait été consultable sur le site internet de la mairie avant.

Nous suivons donc l’évolution du dossier et organisons  une nouvelle réunion en invitant à nouveau le Maire le samedi 6 février car nous pensons qu’il y aura alors du grain à moudre.

Yanick Paternotte démissionne du Conseil Municipal

Yanick Paternotte ne siégera plus au conseil municipal de Sannois. L’ancien maire, battu aux dernières élections municipales, a annoncé qu’il allait démissionner de son mandat. Il siégeait sur les bancs de l’opposition depuis un an et demi.

Yanick Paternotte a assisté à son dernier conseil municipal en tant qu’élu la semaine dernière.

Réunion PLU du 17/9/2015

Réunion au centre Cyrano hier au soir devant une centaine de personnes.

Cette réunion était consacrée uniquement à la présentation de l’étude du cabinet d’urbanistes, mandaté pour faire l’état des lieux, préalable aux décisions d’orientation pour le futur de la ville. D’autres réunions seront organisées à l’occasion d’autres étapes de la démarche.

Ce rapport porte non seulement sur des questions d’urbanisme à proprement parler mais aussi sur l’état sociologique, écologique et économique de la ville avec une analyse de l’évolution au cours des dernières décennies.

Ce document intéressant a été commenté par les auteurs et le Maire a annoncé sa mise en ligne sur le site de la ville.

Pas de réponse aux situations particulières donc.

On peu notamment retenir un léger vieillissement de la population, une élévation modérée du revenu moyen, un accroissement inquiétant des formes de salariats précaires, la faiblesse de l’emploi local pour les habitants, un recours plus élevé que la moyenne du département aux véhicules particuliers liés à l’éloignement de certains quartiers des transports en commun, le peu de place pour augmenter le nombre de logements sans douleur sur des terrains vides, une implantation urbaine « en lanières » sur de petites parcelles rendant un changement d’orientation urbain plus compliqué, la difficulté que constitue le nombre des axes coupant la ville ( train, A15, A115, BIP et plusieurs voies départementales) et surtout le caractère majoritairement pavillonnaire de la ville.

Le bouclage du PLU est prévu pour fin 2016, c’est à dire dans un an.

En réponse à une question il a été indiqué que la réglementation amènerait les autorités à nous faire pression pour une densification de 10 à 20 %, c’est à dire d’accroissement de la population.

Cette pression sera surtout concentrée à proximité des transports en commun.

Le Maire a expliqué que la ville avait les moyens de résister en faisant valoir la difficulté technique à densifier compte tenues des caractéristiques évoqués ci-dessus et de la situation financière de la ville qui ne lui permettrait pas de développer des équipements collectifs déjà saturés.

Il a expliqué son concept de « situation paradoxale » qui amène des habitants à réclamer que leur quartier reste pavillonnaire et qui finissent par céder aux offres de promoteurs. Pour nous il n’y a rien de paradoxal quand un quartier est déclassé et menacé de perdre tout agrément, d’anticiper une vente avant que les prix ne s’effondrent du fait de l’environnement, pour pouvoir se reloger dans de bonnes conditions.

Par les exemples pris et les réponses à certaines questions, on voit bien que les quartiers Pasteur et de la Gare sera au cœur des enjeux.

Nous avons vu lors de la dernière révision du POS que les enquêtes publiques sont des pantomimes qui ne changent pas les décisions prises en amont et c’est maintenant qu’il faut s’intéresser à cette modification radicale de notre habitat. Un an de délai c’est demain.

Venez nombreux à notre réunion du 10 octobre pour rencontrer notre association qui recevra le Maire.

 

Miscellanées

  • Quartier de la gare la pharmacie et la boulangerie sont ouverts depuis le mois d’Août. En revanche côté Pasteur le Petit Casino est fermé depuis 3 mois avec en devanture non pas une annonce de date d’ouverture mais une offre d’emploi pour devenir gérant …
  • L’immeuble du 28 boulevard Maurice Bertaux qui nous avait intrigué l’année passée vient de bénéficier d’importants travaux de façade et d’aménagements intérieurs. Il ne semble toujours pas habité et la boutique au rez de chaussée, rénovée entièrement est également toujours vide. Le mystère n’est donc pas totalement dissipé.
  • la ville est actuellement agitée par un débat sur le nouveau règlement intérieur du périscolaire des écoles.
  • le problème les bus qui stationnaient longuement rue du Maréchal Foch en attente de voyageurs, perturbant gravement la circulation, semblent en voie de traitement.
  • On n’entend plus parler du projet de supprimer le sens interdit de la rue des Saules Bridault, menaçant de déverser à nouveaux des flots d’automobilistes de la Vallée de Montmorency dans les quartiers Pasteur et de la gare.
  • On n’entend pas parler non plus de la vie de la Communauté d’agglomération à laquelle nous avons adhéré : quels sont les bénéfices et les inconvénients ?

PLU : nous rentrons dans le vif du sujet

C’est maintenant qu’il faut être attentifs .

Comme le rappelle le Dernier Sannois Mag  une réunion publique se tiendra sur le sujet au centre Cyrano de Bergerac le jeudi 17 septembre à 19 h 30.

Rappelons aussi notre Assemblée Générale du 10 Octobre qui sera très largement consacrée aux projets du PLU pour nos quartiers.

Venons nombreux !