Cambriolages quartier Pasteur.

On nous informe d’une recrudescence de cambriolages, commis en plein jour, quartier Pasteur.

Ces intrusions seraient accompagnées de vandalisme  de grande ampleur.

Nous n’avons pas les moyens de vérifier cette information ni faire la part de la rumeur.

Toutefois il est bon de rappeler que les moyens de protection contre le vol doivent toujours être mis en oeuvre en cas d’absence même de courte durée. C’est notamment une condition d’application des garanties vol des contrats d’assurances.

Signalez nous les faits avérés dont vous auriez connaissance.

On nous dit aussi que la police municipale serait réduite à sa plus petite dimension et qu’elle serait surtout occupée à constater les délits de stationnement, sans beaucoup de temps disponible pour effectuer de la surveillance; Info ou intox ?

 

5 réflexions au sujet de « Cambriolages quartier Pasteur. »

  1. florenceNo Gravatar

    Bonjour,

    Il n’y a pas que dans le quartier Pasteur où il y a eu des cambriolages ! Il y en en eu un quartier gare/ centre ville le 11 novembre à l’heure du déjeuner chez nos voisins. C’est la deuxième fois en deux ans, toujours en pleine journée!

    Répondre
    1. L'équipe Trait d'UnionNo Gravatar Auteur de l’article

      Nous ne pouvons publier que les informations portées à notre connaissance … comme vous venez de le faire !

      Répondre
  2. AlainNo Gravatar

    Il n’y a pas qu’à Pasteur et secteur Gare, il y a aussi eu toute une vague de cambriolages du côté de la rue Keiser. Intrusion par les jardins, bris de porte ou de fenêtres, vols rapides de petits objets de valeur. On se demande à quoi servent les caméras de ……. . A rien, sinon à depenser l’argent des contribuables pour engraisser des entreprises et faire les marioles. Quant au commissariat d’Ermont, ils ne se déplacent plus à Sannois qu’à partir de la tentative d’homicide…. pour des délits moins graves, ça ne les intéresse pas. Donc des cambriolages à Sannois, ce n’est pas la priorité.
    Pour les gangs de l’Europe de l’est spécialisés dans ce genre de vol, Sannois est une aubaine : police absente, justice laxiste envers les mineurs et élus qui font mumuse avec des caméras dont les emplacements sont connus. Une impunité totale et Sannois comme terrain de jeu idéal pour dépouiller personnes âgées, commerces et petits propriétaires.
    Je crains que ce ne soit pas terminé et que d’autres faits de vols et de cambriolage surviennent de nouveau.

    Répondre
  3. LEFEVRENo Gravatar

    bonjour
    ce blog sur les cambriolages m’a rappelé ce qui nous est arrivé il y a maintenant 2 ans et notre aventure permettra peut être d’informer ce ce qui peut nous arriver. Nous sommes un couple de septuagénaires habitant en pavillon quartier Gambetta. « mon mari était dans le jardin quand un « policier » se présente à la grille en demandant d’aller voir au fond du jardin car il y aurait eu un cambriolage derrière chez nous et il voulait voir si quelquefois les cambrioleurs auraient laissé des traces dans notre jardin. Mon mari l’emmène donc derrière la maison , entre temps, le « policier » communiquait avec « quelqu’un » par portable et comme j’étais à la fenêtre le « policier » demande en insistant à me voir. Mon mari qui le trouvait « bizarre » a refusé, le « policier » est sorti et, comme j’étais toujours à la fenêtre, j’ai vu une voiture démarrer en trombe, c’était vraisemblablement le complice de ce qui s’est avéré être un faux policier qui est reparti à pied.
    ce faux policier avait un faux uniforme qui a trompé mon mari
    « on  » peut se demander ce qui se serait passé si mon mari l’avait fait entrer comme il le demandait, il aurait sans doute alors appelé son complice qui était dehors dans la voiture
    nous avons ensuite appelé la police . Ils sont venus et nous ont informés quel les policiers se présentaient toujours par deux

    Répondre
  4. AlainNo Gravatar

    Très inquiétant tous ces cambriolages. Encore un autre dans ma rue l’autre jour. Même mode opératoire. Rapidité. Bris de vitre. Petits larcins. Bijoux, électronique… et hop, maison suivante.
    Et puis les pannes d’éclairage public dans les rues n’améliorent pas les choses. Une bonne partie de Sannois (Pasteur, Gare) plongée dans les ténèbre dimanche dernier et lundi matin (4 et 5 décembre) et hasard oú fait lié, camion qui brûle rue du Pré-Brochet. Franchement pas très rassurant tout ça.
    Nette impression de voir l’état general de notre ville se dégrader vitesse grand V, dans tous les domaines, sans que personne ne fasse rien pour redresser la barre. Est-ce ineluctable ?

    Répondre

Répondre à Alain Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*