campagne dans les gazettes

Un lecteur nous rappelle qu’un très ancien citoyen de la commune publie une gazette baptisée suivant les sujets « cents noix » ou  » la Cyranotre ». Comme cette publication n’a pas de site internet notre lecteur se propose de nous envoyer le dernier numéro sous forme de commentaire à cliquer dans la bulle de cet article.

7 réflexions au sujet de « campagne dans les gazettes »

  1. DanielNo Gravatar Auteur de l’article

    cent noix n° 45 Chronique sannoisienne éditée par Jean Li Sen Lie 95110 SANNOIS jean li@dbmail.com

    UN LECTEUR ECRIT A  » CENT NOIX  » :  » Je découvre le tract de campagne de Y. Paternotte sur les projets immobiliers sannoisiens, pendant la
    prochaine mandature d’ici à 2020 ! ! Incroyable, après avoir tout fait pour geler tout nouveau projet immobilier depuis une dizaine d’années, sous prétexte qu’il fallait freiner le nombre de
    nouveaux habitants, ce qui acait pour corollaire l’obligation de développer les écoles et autres services publics, M.Paternotte redevient le premier promoteur de l’Ile de France pour réaliser un tel programme sur 6 ans.
Mais avec quel argent ? Pas avec celui de la ville très endettée comme chacun le sait.
    NON, M.Paternotte pour réaliser son programme, va livrer la ville aux promoteurs et la ville paiera les accessoires comme pour l’immeuble du square Mermoz. ( N.D.L.R. = il s’agit de l’immeuble « Prima Verde » inauguré par M.Paternotte et ses adjoints, lors d’un cocktail d’une rare raffinerie en gourmandises de promoteur allié à des élus ).
    Le comble pour l’association du quartier Pasteur- Gare, est que M.Paternotte reprenne , dans son projet, le programme que nous défendions lors de la modification du P.O.S. et pour lequel le tribunal administratif nous a finalement condamné sur la forme, mais aussi à payer à la ville une indemnité.
    Attention ce programme s’il est d’une grande démagogie, est néanmoins un véritable danger pour la Commune , s’il devait passer. Pour s’ y opposer, deux niveaux : les prochaines élections municipales et la mise en place du P.L.U.. Nous devons agir. »

    S. O. S. VALERIE ! YANICK EST EN PERIL DE  » DE MAIRE  » .
    La charmante et cultivée Valérie Pécresse , a été appelée pour mélanger l’eau et le vin, à l’occasion du Salon qu’organise la société que dirige Madame Sylvie Paternotte.(*) On savait l’admiration intéressée que M.Paternotte portait à M. Coppé, la droite décomplexée (celle qui fait parler d’elle en ce moment) aurait fait, du premier un Ministre, et du second un Président. Hélas, à Paris « le Parti ne va pas bien, il va falloir le reconstruire », a dit, à Pris, hier Pierre Lellouche. A Sannois , M.Paternotte, fait appel à la tendance Fillon, après avoir dit qu’ il possédait des « choses » au sujet de la CONARE , « choses » qui ,sans doute , irait « complexer » M. Coppé. Exit donc M.Coppé de notre Mairie-UMP , nos amours sannoisiennes sont infidèles, nous embrassons M.Fillon en embrassant Valérie. A Sannois le moulin fait de grands signes de détresse.
    Entre nous, chers lecteurs, en quel domaine et sur quel problème sannoisien, Madame le Ministre Pécresse est-elle utile à l’avenir de notre Commune ? Voilà bien ce que nous dénonçons, ce besoin de se faire donner des lauriers par qui ne connaît RIEN, ni à nos concitoyens, ni au passé, ni à l’avenir de notre commu – nauté. Voilà bien l’esprit de Parti : croire que par ces organismes, ce qui manque aux hommes, leur advient par le système. L’esprit avec lequel est menée une campagne est plus significatif que les soutiens passagers.
    Ce que nous condamnons, dans la pratique partisane, explose aux yeux des électeurs, il ne faudrait pas que cette explosion détruise notre capacité à vivre ensemble. Il faut que le citoyen reprenne le pouvoir que la République lui a donné, pouvoir qu’il abandonne, trop souvent, aux seuls Partisans, gens de clan, trop faibles, ou trop égoïstes (ou les deux), pour accepter la complémentarité républicaine. Ce sera difficile d’y parvenir mais ce sera magnifique, quand LA COMMUNE sera bénéficiaire d’une philosophie suggérant le doute à ceux qui sont trop sûrs d’eux, et l’espoir à ceux qui cherchent, tout autant en eux, que dans leurs semblables, une « vérité » communautaire. Engageons-nous, pour que la Commune soit A TOUS, que les personnes soient appelées, non à s’opposer face aux nécessités, mais à s’entendre entre gens qui n’ont pas toujours la même culture, la même formation intellectuelle, les mêmes goûts, mais qui ont le même amour pour la liberté et le même désir d’être heureux , et de rendre heureux les proches, les voisins, les amis.
    Le salon du Vin est-il une activité municipale pour que les invitations soient envoyées sur enveloppe et timbre postal de la Mairie ? Si oui, notre Municipalité est en délit d’usage de moyens de propagande durant la campagne. Mais sommes-nous à cela près, quand on use de sigle d’un Parti qui ne vous soutient pas, et de lettres de débauche? A ce sujet, M.Paternotte fait savoir, de Paris à Pontoise, que sa lettre invitant à la désertion était, en fait, un piège tendu à la liste Jamet, afin d’en recevoir le bénéfice au second tour ! ? .Il faut ne plus rien avoir dans sa sacoche pour en sortir un si piètre argument, dont l’incohérence est détectable par un enfant innocent

    LA CYRANOTRE n°104 Nouvel An chinois 2014

    Bonne Année 4771. *
    Mon cheval, le petit cheval qui, depuis ma naissance, me promène sur les chemins des Mystères, pour y découvrir la nature et la surnature, mon cheval fidèle et pourtant rétif aux mauvais commandements, mais obéissant aux ordres justes, mon cheval monté aux aurores heureuses, mon discret compagnon aux soirs de brouillard et de larmes silencieuses, le cheval noir que m’a donné le Ciel, je l’ai , pour la lune nouvelle et pour venir jusqu’à vous, caparaçonné de rouge et de blanc.
    Charnellement et spirituellement porté aux lumières des matins, par la douce Dordogne et par le rude Yangzi-Yang, j’ai le privilège de vous avoir présenté mes vœux le premier janvier des pays du Couchant, et de pouvoir les renouveler en ce jour de la nouvelle Lune des pays d’ Orient.
    On ne dit jamais assez merci aux amis. Jamais on ne souhaite assez de bonheur aux autres, on ne travaille jamais assez pour que leur soit accessible d’humbles félicités.
    On ne distribue jamais assez, à celles et à ceux qu’on aime d’Amour ou d’amitié, ces petits bonheurs non achetés aux supermarchés.
    Le rouge et le blanc, le soleil et la lune, la chair et l’esprit, le Yang et le Yin, cet amoureux mariage des différences complémentaires,
    puisse-t-il faire naître de vous des anges porteurs de Vie et de Joie. Délégués de votre bonne volonté, ils iront les donner en abondance pour réconforter ceux qui marchent péniblement, sur le chemin où vous chevauchez avec aisance.

    Jean Li – Labaurie
    * Selon l’une des traditions chinoises, la Chine a un Empereur (fondateur) depuis 4771 ans.
En Chine, l’année présente est celle du « cheval de bois », animal courageux, fidèle et optimiste
    Le rouge et le blanc sont les couleurs, du positif et du négatif, de la Vie et de la Mort, des contraires interpénétrés, symboles de l’humain total.
    o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o- PARCE QUE CE SERA VOUS . ( petite méditation pour préparer mars ).
    * * * Les mots porteurs d’idées qui font évoluer, en bien, les gens et les choses, les mots des ‘Essais’ de Michel de Montaigne, ceux qu’il écrivait à La Boétie et ceux qu’il destinait aux hommes de bonne écoute et de franche action, ont mis à mal l’orgueil de la fausse noblesse et de la prétentieuse bourgeoisie, tout ce monde de pouvoir que le peuple a mis tant de temps à faire descendre sur le sol républicain.
    Et puis, le temps a usé l’utopie républicaine des égalités fraternelles. L’électeur mal débarrassé de son penchant pour la brillance des rois, malmené par les modernités et les internationalités de la production, le peuple s’en remet à de nouveaux seigneurs. Poussés par la nécessité de posséder, comme si pour gouverner il fallait posséder, pervertis par l’Argent, soudoyés par les profiteurs, des élus républicains, nous font entrer dans le temps de la décadence du Pouvoir démocratique. Des français, en grand nombre, émerveillés par la puissance des tribuns et la fière allure des notables, renoncent à être ce que la République désirait faire de ses citoyens. Qui ne pressent que viennent vers nous des vents destructeurs de paix sociale, par l’inadaptation de nos élus aux tâches principales, et par le manque d’humilité de leurs idées et de leur action ?
    Sans lanternes à garnir de pendus et sans canons à faire tonner contre les Bastilles, nous allons, il le faut, reprendre le Pouvoir ensemble. Nous aurons peu à partager, ce qui nous obligera à bien répartir, nous refuserons d’être riches, ce qui nous fera aimer de ceux qui ont peu.
    Tant, ont fait ensemble, Montaigne et la Boétie, « parce que c’était lui, parce que c’était moi » ( 1 ) , qu’il nous faut, le temps presse, travailler à réaménager la Maison Commune et ce sera beau à voir :
    parce que ce sera vous, parce que se sera nous. ( 1 ) Montaigne–Les Essais-Livre 1- Ch 28 LA CYRANOTRE lettre républicaine, spiritualiste et communautaire, éditée par Jean Li Sen Lie SANNOIS jeanli@dbmail.com

    Répondre
  2. RobertNo Gravatar

    Alors là, les bras m’en tombent !
    Avoir tant malmené notre association qui n’avait que le tort d’avoir raison trop tôt,
    lui avoir fait payer sans tarder et sans état d’âme l’indemnité prononcée par le tribunal pour en venir à retenir nos préconisations de bons sens dans son programme, le tout sans rire,voilà qui est proprement renversant. C’est sûrement une des raisons pour lesquelles Y.PATERNOTTE n’ a pas voulu répondre à notre lettre l’interrogeant sur quelques points de son programme. Il aurait du reconnaître s’être trompé…
    Sûr que c’était au-dessus de ses forces.
    Robert

    Répondre
  3. KeiserNo Gravatar

    Bien vu et bien dit, monsieur San Li, vous faites tomber les masques. C’est très bien ça. Ça nous change de tous les BéniOuiOui et autres lécheurs de bottes à la solde de l’équipe municipale en place… Mais dites moi si je me trompe, mais Valérie Pécresse, ne serait-ce pas cette candidate UMP qui a porté la liste de la droite francilienne lors des dernières élections régionales et qui a fait une campagne calamiteuse, à tel point qu’elle a réussi cet exploit de maintenir le Conseil régional d’Ile-de-France à gauche (alors qu’il y a une majorité d’électeurs de droite dans la région), sous le giron des communistes, front de gauche, écolos dérangés du ciboulo et autres socialos démagos qui ruinent chaque jour l’Ile-de-France, sous le haut patronage du condamné Jean-Paul Huchon, un bien piètre gestionnaire rantanplan sans vision ni envergure… Il n’y a qu’à voir sa politique lamentable en matière de transport et l’état de la ligne Ermont – Saint-Lazare…
    Si c’est ça les soutiens de M. Paternotte, c’est franchement raté. Moi je dirais qu’en matière de combat électoral, une Valérie Pécresse, c’est plus une poisseuse qu’autre chose et l’inviter à Sannois, avec sa tête de première de la classe, c’est assurément perdre des voix…
    Mais il faut dire que M. Paternotte a rarement eu la main heureuse quand il a quémandé des soutiens à l’UMP pour des visites locales de « pointures nationales ».. …
    On se rappelle qu’il avait successivement fait venir à Sannois :
    – Nadine MORANO, la risée officielle de l’UMP-RPR depuis 1992 et qui s’est pris, comme M. Paternotte – un sacré gadin aux dernière législatives…
    – Georges TRON, bien connu pour ses pratiques de relaxation particulières et qui a quitté son ministère la tête plutôt basse….
    – Christian BLANC, autre ministre qui a dû démissionner en catastrophe du fait de son penchant excessif pour les cigares… aux frais du contribuable….
    Il y avait aussi eu Dominique Bussereau que personne ne connaissait et dont depuis on n’a plus jamais entendu parler… Que du beau monde quoi !
    Mais au fait, tous ces soutiens de Paternotte – les BLANC, TRON et autres MORANO – ont mal fini et ont été rayés de la vie politique. Alors forcément, ça m’interroge… et si c’était M. Paternotte qui donnait la poisse à ses soutiens ? La question se pose…
    Yannick, mon cher ami, attention, ne vous invitez pas comme soutien à votre liste sur le marché de Sannois car vous risquez de vous portez la poisse à vous-même ! Un conseil amical, mieux vaut vous éviter vous-même les prochains jours pour conjurer le mauvais sort et espérer sauver votre siège et privilèges afférents.
    Vivement les 23 et 30 mars !

    Répondre
  4. HervéNo Gravatar

     » notre association trace sa trajectoire sur une stricte ligne apolitique… souci constant de rester à l’écart des querelles partisanes  »

    C’est ce que vous disiez dans un post précédent. Sans vouloir mettre en doute votre bonne foi, comment cela a-t-il pu vous échapper que Jean Li Sen Lié était un militant hautement revendiqué de la liste de Bernard Jamet ? Vous aurait-on induit en erreur ?

    Répondre
    1. L'équipe Trait d'UnionNo Gravatar Auteur de l’article

      Cela ne nous a pas échappé comme d’ailleurs les préférences de la plupart des autres commentaires que nous publions, dont il n’est pas très compliqué de deviner la préférence des auteurs.

      Nous régulons en les refusant les commentaires qui comporte des injures ou des calomnies ou dénonciations sans fondement.

      Mais si nous ne publions pas des avis différents, où serait le débat ?

      Répondre
  5. De pire en pireNo Gravatar

    Je croyais que Le Trait D’union pour SANNOIS était un blog non partisan ?
    Cette lettre est en fait un tract de campagne fait par une personne qui de façon non dissimulé arbore une echarpe bleu delavé sur le marché et fait de la propagande.
    Voulez-vous les tracts de Monsieur DULOUARD et PATERNOTTE pour les afficher ?

    Répondre
    1. L'équipe Trait d'UnionNo Gravatar Auteur de l’article

      Lisez mieux les autres commentaires et vous verrez la diversité . Par exemple que la liste que vous supposez favorisée a été traitée de bla bla bla pour sa réponse et que le commentaire a été publié immédiatement.

      Pour la liste de M. Paternotte pour publier il faudrait qu’on nous envoie un texte …

      Pour la liste de gauche nous attendons toujours le texte annoncé dans la réponse à notre courrier et bien entendu, nous publierons dès réception.

      Notre démarche est un exercice de démocratie directe car nous considérons que nos élus doivent d’abord se préoccuper des besoins de leurs électeurs plutôt que des jeux politiques de leurs partis.

      Ce que nous constaterons sera édifiant.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*