Dernière réunion PLU par quartier ce samedi 22 octobre

C’est réellement une réunion pour le  PLU et nous vous présentons nos excuses pour avoir confondu dans notre dernier communiqué avec la réunion régulière de quartier à la gare.

Donc ce  samedi 22 octobre : Focus sur les Quartiers Centre Ville et Voltaire par l’installation de stands sur l’esplanade de la Mairie (Musée) – Comme mentionné au  dos du document « Infos ou Intox  » de la Mairie –

La forme de stands qui a été adoptée permet de
recueillir quelques informations précises aussi bien sur des cas
particuliers que sur toutes zones du PLU; elle permet aussi
d’interpeller le Maire et les élus dans des discussions individuelles
ou à quelques personnes.
De plus le quartier centre devrait intéresser au-delà de ses
habitants, surtout à propos des menaces mal dissimulées sur le
square Jean Mermoz et du projet cœur de ville à peine évoqué
jusqu’à présent.

Rappelons qu’au court de la réunion lançant l’Enquête Publique le Maire a affirmé que la zone autour de la Mairie et en face, serait la seule pour laquelle la ville ferait des préemptions.

7 réflexions au sujet de « Dernière réunion PLU par quartier ce samedi 22 octobre »

  1. Citoyen pour SannoisNo Gravatar

    LE DERNIER CARAT POUR SAUVER LES MEUBLES (et réponse à une histoire de carottes cuites)

    Aux Sannoisiens qui ne seraient pas encore informés, on ne peut que conseiller de venir à la dernière de ces réunions-rencontres qui sont plutôt bien faites et où l’on obtient en général des réponses précises sur le plan technique.

    On vous servira un café convivial appréciable en cette saison, MAIS SOYEZ VIGILANTS le sucre y sera remplacé par le miel des discours rassurants sur ce PLU merveilleux qui  » s’efforce de protéger et renforcer la qualité du cadre de vie propre à Sannois … et qui défend l’identité de Sannois, ses quartiers pavillonnaires et ses espaces verts » (Dossier PLU du dernier Sannois Mag d’octobre).
    Il est tellement merveilleux qu’il n’a pas été jugé nécessaire de consulter les sannoisiens AVANT d’en décider en juillet, et le regain d’informations depuis un mois cherche surtout à nous convaincre qu’aucune modification n’est donc nécessaire ou possible (argument réel mais exagéré de la menace de la Région et du Préfet) !

    Une fois bien réveillés par le café, jugez par vous-même, regardez les zones UA et UC très urbanisées (en rouge et en jaune sur le plan général), voyez la taille des zones UH vraiment classées comme pavillonnaires en rose, et cherchez si vous retrouvez tous les squares et espaces verts de la partie centrale de la ville (toute la partie au nord de l’A 15, hors de la butte du moulin apparemment préservée) qui sont représentés par des petits rectangles blancs sans appellation de zone.

    Puis relisez les informations et analyses de Trait d’Union, de plusieurs commentaires en réponse , et des associations de défenses récentes ( les notions de double peine, du phénomène des dominos facilement provoqué par les promoteurs, de dévalorisation de la qualité de vie et des logements qui nous menace, la réalité de certains projets révélés tout récemment,…..).

    En réponse à Delp et Bartholdi (merci pour leurs réactions encourageantes à l’article précédent « La réunion de lundi 10/10/201  » ci-dessous), les carottes sont déjà bien cuites, et si l’on ne veut pas qu’elles carbonisent le récipient de notre cadre de vie, il nous faut très vite faire preuve de détermination pour ajouter de l’eau et tirer le bras des « chefs cuisiniers municipaux » qui campent solidement devant les fourneaux très sûrs et fiers de leur recette!!

    Je regrette de dire que je ne comprends pas la conclusion de l’article donnant compte-rendu de la réunion des ateliers du lundi 10/10/2016  » Maintenant place à l’Enquête Publique et nous regarderons avec beaucoup d’attention ce qui sera changé sur le projet après. Un bon outil de mesure de la sincérité des affirmations que nous avons beaucoup entendues. »
    En serions-nous réduits à compter les points après coup, docilement et passivement ?!

    TOUT REPOSE DESORMAIS SUR LE NOMBRE DE SANNOISIENS QUI VIENDRONT ECRIRE LEURS REMARQUES, PROPOSITIONS ET REFUS SUR LES REGISTRES DE L’ENQUETE PUBLIQUE QUI DEVRAIT SE TENIR EN NOVEMBRE,

    Entre temps il est indispensable que les Sannoisiens se mobilisent beaucoup plus avec une force de conviction pugnace, et que les associations passent à l’action tant vis-à-vis des élus qu’auprès des citoyens de Sannois au minimum en continuant à fournir les informations fiables et les bonnes analyses, et en les aidant à faire des observations et contre-propositions pertinentes sur les registres de l’enquête publique.

    Il ne sera peut-être pas possible de tout sauver, mais ne nous rendons pas coupables de ne pas avoir tout fait pour y arriver. Au pire parvenons au moins à une tarte Tatin aux carottes qui soit comestible et vivable !

    Ayons le courage de nous retrousser les manches tous ensemble.

    Répondre
  2. AlainNo Gravatar

    Bravo à Citoyen pour Sannois. Il faut dire à ces élus devenus fous qie nous ne voulons pas de cette destruction annoncée de notre cadre de vie, certains chantiers en demarrage rejetés par la population (quartier de l’église, BNP Paribas damiette) montrant la voie : destructions de parkings, de squares, densification.
    Non à ce PLU absurde

    Répondre
  3. BartholdiNo Gravatar

    A ce stand, samedi matin, sur le parvis, je me suis mêlé aux habitants qui venaient poser des questions. J’ai moi-même posé des questions naïves pour voir ce qu’on me répondait. J’ai été abasourdi par ce qu’on m’a répondu, que ce PLU allait permettre de protéger le cadre de vie de Sannois et d’empêcher que l’on dessaisisse le maire de ses prérogatives en matière d’urbanisme. Une personne (je ne sais si c’était un élu ou un fonctionnaire) m’a même dit : « Si on laisse le préfet prendre la main, il est certain que l’on retrouvera le centre ville identique à ce qui s’est fait autour de la gare d’Ermont. La préfecture densifiera au maximum et on aura des immeubles de 8 étages ». Je n’en suis pas revenu d’entendre de telles âneries. Oser dire que ce PLU extrêmement dangereux va permettre de sauvegarder Sannois, contre un Etat qui n’aspirerait qu’à construire des barres un peu partout, tout autour de la gare jusqu’à la Place du général Leclerc, c’est non seulement une contre-vérité mais c’est même clairement un mensonge éhonté quand l’on a vu les vrais plans – ceux dessinés par la majorité municipale et le cabinet Urballiance – et l’immonde et désormais célèbre BALAFRE ROUGE qui va défigurer tout Sannois avec des immeubles de 5 niveaux… Ca, ce ne sont aps des rumeurs, c’est un e réalité, c’est ce que des élus irresponsables ont voté en juin et c’est ce qui va arriver si nous ne faisaons rien. LA vérité, c’est celle là. Un PLU destructeur, construit dans l’intérêt de promoteurs avides de gains rapides, voilà ce qui a été promu par la majorité municipale. Pourquoi le font-ils ? On l’ignore. Sans doute pour laisser une marque indélibile sur Sannois§. Mon seul espoir, que les Sannoisiens ne se fassent pas intoxiquer par cette propagande mensongère et aillent lors de l’enquête publique de novembre dire qu’il ne veulent pas de ces mauvaises orientations et de ce plan pris sans concertation, voté dans le dos des Sannoisiens cet été, schéma pour un urbanisme suicidaire qui nie les réalités de Sannois et qui met les habitants devant le fait accompli. Mais Delp et Citoyen pour Sannois ont raison. Il n’est pas tout à fait trop tard. Avec toutes les associations mobilisées, avec nos voisins, avec les citoyens qui aiment notre cité, il est encore temps d’éviter la catastrophe annoncée, de faire reculer ces inconscients. Le commissaire enquêteur indépendant devra bien se rendre à l’évidence et entendre les voix des habitants mécontents refusant ce PLU qui sonne comme une négation des aspirations de la population à la défense de leur cadre de vie et un véritable déni de démocratie. Une élue opposée à ce PLU m’a dit ce week-end que le maire de Sannois s’était publiquement engagée à respecter les préconisations du commissaire enquêteur. Raison de plus pour aller à l’enquête publique de novembre et dire ce que nous voulons… et ne voulons pas.

    Répondre
  4. CF SANNOISNo Gravatar

    Bonsoir à tous,
    Je suis franchement surpris et surtout inquiet à la lecture des divers commentaires sur le PLU de Sannois, que ce soit sur ce site ou sur d’autres.
    En effet, à part de grandes déclarations de principe (style : ils vont tout bétonner…) je relève qu’aucun des intervenants ne donne d’indication crédible et détaillée sensée justifier son opposition au PLU concerné. Moi je ne sais pas vraiment si ce qui nous est proposé est bien ou mal mais je n’ai jamais trouvé de commentaires susceptibles de m’éclairer d’avantage.
    Alors, entre des élus qui semblent peu loquaces et convainquant et des détracteurs dont on devine sans difficulté les intentions politiques et partisanes sous-jacentes, il est bien difficile de trier le bon grain de l’ivraie.
    Comment se faire une idée objective entre des détracteurs inobjectifs et une réalité qui nous échappe ?
    En relisant les nombreuses interventions ici et ailleurs, j’ai la conviction qu’en fait personne ne connait le contenu réel de ce PLU, à part peut être ceux qui pensent pouvoir s’en servir pour faire une bonne affaire.
    Pour ma part, afin de ne pas tomber dans la désinformation ambiante, j’irai dès que possible en Mairie rencontrer le commissaire enquêteur pour essayer de comprendre ce qui nous attend réellement…

    Répondre
    1. AlainNo Gravatar

      @CF Sannois, effectivement, vous n’avez rien compris au PLU ni rien compris non plus au principe de l’enquête publique. Le commissaire enquêteur n’est pas là pour renseigner le public ni pour dire du bien ou du mal du PLU. Pour cela, il vous suffisait d’aller aux stands de propagande du maire tout à la gloire de ce schéma catastrophique où « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et les 4000 habitants de plus, vous ne les sentirez pas passer… » Mais enfin CF Sannois, vous devez avoir vécu au Pôle Nord depuis 5 mois pour n’être au courant de rien et obstinément ne pas vouloir comprendre la folie que représente ce PLU. Pour vous rendre compte du massacre qui s’annonce, il vous suffira d’observer la carte de zonage mise en ligne ci-dessous par Trait d’Union, avec la célèbre « balafre rouge » (zone UA) de 3,5 km de long oú de monstrueux immeubles de 6 niveaux pourront être construit tout du long, depuis l’entrée de la ville côté St Gratien jusqu’à l’avenue de la Sabernaude à 2 pas de Franconville, tout en massacrant d’autres voies transversales dont une grande partie du vieux Sannois avec destruction de belles maisons et vieux bâti historique. Et sans attendre le PLU que, je l’espère, les Sannoisiens parviendront à limiter si le commissaire enquêteur est objectif et indépendant, le massacre a déjà commencé autour de l’Eglise ou,dans un autre genre, là haut à la Tour du mail avec des barres d’immeubles que l’on construit contre l’avis des riverais établis qui n’ont pas eu leur motcà dire. Bref, CF Sannois, arrêtez de faire l’autruche, reveillez-vous un peu et lors de l’enquête publique, comme tous les habitants censés qui ont compris le danger de ce PLU pour notre ville, allez à l’enquête publique et dites au commissaire enquêteur le refus de ce choix désastreux et votre dégoût de voir Sannois saccagé. A vous de jouer maintenant et la prochaine fois, restez moins longtemps au Pôle Nord et tenez-vous un peu au courant de la vie sannoisienne.

      Répondre
  5. CF SANNOISNo Gravatar

    Refuser, refuser et encore refuser… OUI MAIS ! Refuser quoi ?

    Refuser un PLU quasi identique à l’ancien POS ?
    Refuser de voir disparaître des locaux insalubres au profit de constructions décentes ?
    Refuser de voir notre ville se moderniser et développer des commerces ?
    Refuser au sannoisiens de vendre leur bien au meilleur prix ?

    Je sors peut-être du Pôle Nord (cf. Alain) mais au moins je sais raison garder et ne pas céder au vent de panique orchestré par certains. Les récupérations politiciennes de ceux qui veulent profiter de la situation pour régler leurs comptes par PLU interposé sont indignes et sans intérêt pour les sannoisiens.
    Je ne rentrerai pas dans ce petit jeu. Je suis réaliste et pragmatique et dès lors :

    *Je vais contester les possibilités de hauteurs excessives (si c’est le cas) dans certains quartiers.
    *Je vais demander la création de parkings publics supplémentaires (gare et centre-ville)
    *Je vais demander la protection des propriétés qui verront leur bien se déprécier par la proximité éventuelle de nouveaux immeubles.
    * Je vais demander à ce que l’on fasse payer aux promoteurs des taxes supplémentaires pour compenser l’afflux de nouveaux enfants dans les groupes scolaires et les crèches.
    * Je vais demander à ce que soit garanti la protection des espaces verts existants.

    Cette liste n’est pas exhaustive, loin s’en faut. Mais par contre, je n’ai, pas l’intention de passer mon temps à faire un procès en sorcellerie à la Municipalité en place. Les vociférations incohérentes et non motivées de certains intervenants ne servent qu’à créer le trouble et l’angoisse.

    Par contre, soyons nombreux à faire des propositions « cohérentes et réalistes » et nous verrons bien si nous avons eu raison de leur faire confiance. Mais nous devons surtout avoir confiance en nous même et en la pertinence de nos propositions. Evitons les agitations inutiles pour mieux faire passer nos demandes. Si elles sont justes et motivées elles aboutiront d’autant que nous serons nombreux à les soutenir.

    Répondre
  6. BartholdiNo Gravatar

    Très bien CF Sannois vos motifs de contestation que vous allez déposer lors de l’enquête publique :

    *Je vais contester les possibilités de hauteurs excessives (si c’est le cas) dans certains quartiers.
    *Je vais demander la création de parkings publics supplémentaires (gare et centre-ville)
    *Je vais demander la protection des propriétés qui verront leur bien se déprécier par la proximité éventuelle de nouveaux immeubles.
    * Je vais demander à ce que l’on fasse payer aux promoteurs des taxes supplémentaires pour compenser l’afflux de nouveaux enfants dans les groupes scolaires et les crèches.
    * Je vais demander à ce que soit garanti la protection des espaces verts existants.

    Ce sont des pistes intéressantes qui mériteraient d’être relayées, voire d’être reprises par des habitants qui pourront s’en inspirer et les reprendre pour contester le PLU et faire des remarques auprès du commissaire enquêteur. Bravo. Par contre, je ne vois pas à quoi vous faites allusion concernant des procès en sorcellerie de la mairie. Les élus actuels sont mauvais, s’y sont pris comme des manches, n’ont pas su entendre la population et ne savent plus aujourd’hui éteindre l’incendie qu’ils ont eux-mêmes allumé. Sur le fait que l’opposition municipale s’empare du dossier du PLU et défende une autre vision urbaine de Sannois, je ne vois pas ce qu’il y a à redire. Ce qui aurait été malsain pour la démocratie locale, c’est si aucun élu municipal ne s’était élevé contre ce PLU parfaitement scandaleux et toutes les opérations urbaines liées. Auriez-vous préféré le silence et la soumission et que tous les élus se taisent ? On pourra bien trouver tel ou tel élu un peu piquant, légèrement corrosif, mais au moins, c’est le jeu démocratique, cela fait de l’animation dans les réunions et la preuve, ces polémiques lancées par des conseillers municipaux défendant une certaine éthique en politique ont le mérite de susciter du débat et de faire réagir des citoyens comme vous. Donc remerciez ces élus qui ont donné un coup de pied dans la fourmilière et ont réveillé Sannois alors que ce PLU, sans leurs actions, serait sans doute passé comme une lettre à la Poste et vous vous seriez réveillé un beau jour avec un immeuble de 5 étages en face de chez vous sans avoir rien compris….

    Donc merci à ces élus combattifs qui ont juste exigé du débat, du dialogue, de la concertation, toutes choses que le maire de Sannois et son équipe avaient obstinément refusé aux habitants jusqu’alors. Mais bravo pour votre volonté de contrecarrer ce PLU stupide et de défendre avec bien d’autres Sannoisiens notre cadre de vie. J’espère que d’autres citoyens, comme vous, se lèveront pour dire NON à ces mauvaises politiques qui risquent de détruire notre cadre de vie quotidien.

    Et maintenant, place à l’enquête publique et surtout à des contre-propositions intelligentes, qui permettront d’influencer le commissaire enquêteur dans le bon sens, c’est-à-dire à pour qu’il recommande une révision à la baisse du PLU, pour réduire en superficie la zone UA, pour réduire les hauteurs d’immeubles, pour sanctuariser le patrimoine bâti de qualité et certains quartiers historiques de Sannois, pour imposer un ratio d’espaces verts obligatoire pour toute la ville et d’autres idées « modernes » qui permettront de rendre notre ville supportable, voire de l’améliorer.
    Bien à vous. Bartholdi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*