Faire ses courses à Sannois ?

Permettre aux commerçants installés à Sannois de vivre en leur réservant nos achats chaque fois que c’est possible  à conditions comparables, est une démarche très intéressante de plusieurs points de vue.

Cela maintient une offre de proximité souvent pratique et économisant du temps. C’est écologique en évitant des déplacements longs en voiture et ce peut être considéré comme une démarche solidaire en pensant à ceux dont la mobilité est réduite.

De plus le commerce local contribue au financement de notre Commune qui en a bien besoin.

Encore faut-il que ce soit compatible avec les contraintes de la vie actuelle. Pour que les commerçants puissent bénéficier de la clientèle des Sannoisiens, au delà de ceux habitant  tout à côté, il faut que ceux des quartiers périphériques puissent se garer facilement en centre ville.

Hors ce n’est plus possible. Il n’est pas rare d’être obligé de passer plusieurs fois devant les commerces de centre ville pour rechercher une place pour finalement … partir dans une autre ville par découragement.

Nous pouvons tous observer que de plus en plus de places de parking sont « réservées » et donc ne sont plus disponibles pour le commun des mortels.

Ce sont tout d’abord les places réservées aux transporteurs de fonds devant les très (trop ? ) nombreuses banques. Puis celles réservées à la police nationale. Puis celles pour la police municipale. Puis le bureau de vente d’un promoteur immobilier. Il y avait déjà les places pour livraison qu’aucun livreur ne peut plus utiliser  depuis longtemps. Personne ne conteste les emplacements réservés aux handicapés mais elles s’ajoutent aux autres. Le parking devant la mairie est saturé et le stationnement anarchique se développe.

Il faut aussi dire que les dernières places disponibles sont très souvent occupées par des camionnettes des commerçants eux-mêmes ou par leurs voitures particulières ou celles de leurs collaborateurs.

Alors sommes nous condamnés à voir disparaître les derniers commerces du quotidien en centre ville, teinturiers, boulangers, bouchers, cafés restaurants, marchand de journaux, tabac ? Maintenant que La Poste a réduit ses délais d’attente, la perte de temps sera-t-elle due aux problèmes d’accès ? Les malades pourront-ils accéder à la plupart des médecins dans des conditions compatibles avec leur état ?

Voici un vrai choix d’urbanisme qui mériterait d’être débattu avant qu’il ne soit trop tard. Cela fait partie de ce qui rend une ville agréable ou pas.

 

3 réflexions au sujet de « Faire ses courses à Sannois ? »

  1. TOUCHOTNo Gravatar

    Oui, le commerce local préserve l’environnement car il limite l’usage de la voiture, ça permet de consommer « juste » au lieu de faire des achats non réfléchis , ou en grosse quantité dans les grandes surfaces.

    C’est un vecteur de lien social au coeur de la ville, selon la dernière étude de Nielsen ( LSA 20 Octobre 2011) il pèse 13% dans la distribution en France, il existe et est bien vivant.

    Encore faut-il qu’on le préserve, beaucoup de municipalitées l’ont compris, en mettant la première heure de stationnement gratuite, afin de permettre aux habitants excentrés de la commune de venir faire leurs courses en ville, sans avoir des soucis de stationnement.

    Répondre
  2. pbNo Gravatar

    QUID du parking souterrain en dessous de l’espace Cyrano ?
    Habitant en centre ville, j’avoue que je ne l’ai jamais utilisé.
    Est-il, lui aussi, surbooké ?

    Répondre
  3. L'équipe Trait d'UnionNo Gravatar Auteur de l’article

    Descendre au second sous-sol et faire 300 mètres à pied pour acheter une baguette ou un journal ça vous dit ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*