Les impôts en débat …

Nous souhaitions lundi que le débat de cette semaine éclaire concrètement les électeurs .

sil y a un sujet qui n’est pas clarifié c’est celui des données financières . Suivant les tracts et les candidats, on met en avant :

– soit le montant de la dette, son évolution au cours de la mandature ou son montant par habitant

– le montant moyen des impôts payés par les habitants, fonciers ou habitation

– le montant depensé en moyenne par habitant pour administrer la commune et fournir des prestations

Généralement on se compare à Ermont ou Saint Gratien en choisissant le critère qui va bien…

Ce qui nous aiderait serait qu’on présente les trois critères ensemble et surtout qu’on nous explique comment donner plus à toutes les catégories d’électeurs sans augmenter les impôts tout en remboursant les dettes !

 

 

 

 

 

4 réflexions au sujet de « Les impôts en débat … »

  1. RobertNo Gravatar

    Bonjour.
    Pour vos lecteurs, le meilleur moyen d’avoir des réponses claires à vos questions sur le budget communal, la pression fiscale, le niveau d’endettement comparé par rapport aux communes voisines… est d’aller sur le site PROXITI où toutes ces données sont compilées par commune.sous une forme accessible à tous.
    C’est éclairant …
    Même le moins averti sur ces questions pourra comprendre et se faire une opinion.
    Fouchet

    Répondre
  2. Jean-LouisNo Gravatar

    Il suffit aussi d’aller sur le site du ministère des finances ,statistiques collectivités locales et comparer avec les villes similaires

    En ce qui concerne Ermont, que je connais un peu , pour avoir fréquenté sa Maison Justice Droit, il faudrait comparer avec les services rendus rendus aux habitants, taxival pour les seniors, espace jeunesse etc… pour des impôts locaux moins importants qu’ à Sannois, et une gouvernance moins autocratique.

    Il faut des impôts, mais il faut que les recettes soient utilisées utilement pour améliorer la vie des habitants de la commune

    Répondre
  3. PBNo Gravatar

    Bonjour

    Et bravo pour la qualité des débats !
    En effet n’oublions pas que la dette n’est pas un mal en soi.
    Une dette publique qui finance des investissements utiles au plan social et écologique et si elle est, elle même financée à des conditions raisonnables, est légitime et prépare l’avenir.
    Mettre en place l’audit citoyen de la dette de Sannois voilà bien sûr un enjeu démocratique décisif !
    PB

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*