Notre chance c’est de pouvoir faire venir de nouveaux habitants dotés d’une puissance fiscale

c’est la citation de la déclaration de notre Maire , dans un article du Parisien de ce jour (accessible sur le site du Parisien, leparisien.fr)

si cette citation est fidèle, elle est terrible : l’enjeu de ce PLU ne serait donc pas l’esthétique urbain, une ville agréable pour les Sannoisiens, une harmonie urbaine ni la préservation d’un habitat choisi par les habitants.

non : ce serait « d’attirer des habitants dotes d’une puissance fiscale »

Il nous semble que cette phrase mérite une explication de texte !

nous la publierions  bien entendu.

le Parisen rend également compte du vote favorable à la réalisation de programmes immobiliers significatifs, validant notre affirmation que l’objectif du Maire d’accroître la population de 3 à 4000 habitants sur 15 ans sera très probablement réalisé bien avant.

4 réflexions au sujet de « Notre chance c’est de pouvoir faire venir de nouveaux habitants dotés d’une puissance fiscale »

  1. delpNo Gravatar

    Je partage totalement.. Mes voisin ont des propositions mais soumises à condition de vente de 50% des appartements et les propositions ne sont pas de cet ordre. La seule façon de résister est de ne pas vendre pendant cette mandature et espérer un prochain Maire bienveillant et visionnaire…

    Répondre
    1. L'équipe Trait d'UnionNo Gravatar Auteur de l’article

      Le vendeur s’engage mais les promoteurs virtuellement seulement.

      Le jeu consiste à faire porter le risque de l’entreprise par les vendeurs.

      On se trouve dans la situation peu enviable soit d’investir dès la signature du compromis pour se reloger et de se retrouver avec la maison qu’on a quitté sur les bras soit d’attendre le dénouement et d’avoir à trouver rapidement ce qui est le meilleur moyen de faire une mauvaise affaire.

      On peut aussi aimer le camping.

      Répondre
  2. GriselNo Gravatar

    Toujours plus d’immeubles… Hélas,hélas,hélas… Et pour loger qui…?
    Lorsque ma famille est venue s’installer à Sannois en 1905, la ville ne comptait que 3500 habitants, d’après les dires de ma grand-mère décédée en 1975 à l’âge de 95 ans, elle qui avait connu le Paris 1900 à l’âge de 20 ans, avec mon grand père ils avaient  » émigré  » à Sannois pour le bon air de la campagne, ( la santé de leur premier fils « mon oncle » avait une santé précaire ), ils achetèrent un terrain pour faire bâtir rue d’Alsace, cette rue n’était qu’un chemin à l’époque, leur maison fût la deuxième de la rue, après la guerre je me souviens qu’il n’y avait pas de trottoir mais celui-ci était remplacé pas une ré-hausse en terre, comme tout cela à bien changé… Hélas, l’île de France devient méconnaissable, l’une des provinces les plus riche en terres arable… Pauvre Sannois,pauvre île de France..!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*