Promotions …

Rien qu’entre la gare et la mairie on peut trouver 3 édifices temporaires de vente de nouveaux appartements.

Ailleurs des affiches fleurissent pour d’autres projets en cours en particulier pour l’importante opération au stade proche de la piscine.

Nous y reviendrons à la rentrée.

3 réflexions au sujet de « Promotions … »

  1. BalandNo Gravatar

    Quel dommage pour les Sannoisiens ce projet immobilier entre la gare et le centre qui supprimera un des derniers (le dernier?) traits pour lequel la ville pouvait passer pour un peu cossue; remplacer ces trois jolies maisons par un projet immo completement banal et des commerces a faible intérêt ajouté (agence immobiliere, coiffeur ou estheticienne?) semble être un dernier aveu de renoncement… Pourquoi nos voisins (Ermont) ont ils pour objectif de limiter la pression urbaine et preserver la qualité de vie quand à Sannois nous cedons pour ce genre de projets?
    Oui c’est vraiment dommage…

    Répondre
  2. Citoyen pour SannoisNo Gravatar

    Si vous voulez vous rendre compte par vous-mêmes de ce qui va être amputé au parc derrière l’église (appelé auparavant « plaine de jeux » !!), vous pouvez aller voir la clôture métallique qui empêche déjà l’accès à la plupart des zones de jeux et qui délimite apparemment la surface supplémentaire utilisée pour le projet « Les jardins de Cyrano » du promoteur Prim’arte. Vive le vocabulaire toujours enthousiasmé du marketing!

    Les bureaux de vente dont vous parlez ne sont que la partie visible et bien décidée de l’iceberg des projets de constructions. Pour exemple, rien que dans le petit quadrilatère formé par le début du bd Gabriel Péri en partant de la gare, le début du bd Charles de Gaulle, l’av. le Goas et la rue Hoche, il y a 3 ou 4 autres projets déjà bien avancés. Sans parler des nombreux promoteurs qui contactent les propriétaires de maisons dans plusieurs secteurs du quartier Pasteur, et ailleurs aussi.

    Donc ne soyons pas étonnés de voir bientôt fleurir de nouvelles « bulles » de vente décoratives dans la ville, ….sauf …….si les sannoisiens concernés se concertent et font de la résistance pour ne pas laisser prise au phénomène du grignotage-domino dans leur secteur. Un grand défi ? Utopique ?
    En tout cas, c’est quasiment la seule liberté que nous a laissé la mairie :  » rien ne vous oblige à vendre,….si vous ne vendez pas, il ne se passera rien………… » nous disait-on dans les réunions d’information.

    Répondre
  3. BalandNo Gravatar

    Queues dans les supermarchés le weekend, bouchons sur les routes le matin, trajets debout dans le train, creche complete avant la grossesse. Oui oui bien sur les gens vont s’accrocher à leur maison a Sannois car c’est une banlieue encore agreable… Pour encore combien de temps? Des nouveaux immeubles viendront densifier encore notre banlieue et compliquer notre quotidien chaque jours un peu plus. Si à Sannois il ne reste plus un minimum de qualité de vie, de l’espace, des jardins, que restera t’il? Les mauvaises décisions urbanistiques se payent sur plusieurs generations. Que voulons nous pour nous et nos enfants? « Si les gens ne vendent pas… » Oui effectivement on pourra toujours aller voir ailleurs.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*