Quartier Pasteur à Sannois : Notre « Petit Casino » est ouvert !

Notre supérette de quartier est ouverte de nouveau.

Elle sera disponible toute la semaine du lundi au samedi de 8:30 à 13 heures puis de 15 à 20 heures.

Nous avons beaucoup de chance de conserver un pôle de commerces de proximité aussi important et diversifié pour un quartier. Sauf quelques centres de ville et notamment pas le nôtre à Sannois, très peu de quartiers de ville disposent encore d’un tel choix en France.

Un quincaillier, un artisan boulanger, un boucher-charcuterie, une épicerie, un fleuriste, un artisan coiffeur mixte pratiquant un service personnalisé et non standardisé de chaîne, un café restaurant de qualité et un pharmacien.

Cela justifie pleinement le maintien de la Poste gérée par la Commune et devrait inciter cette dernière à soutenir la réouverture d’un commerce à l’emplacement de l’ancienne charcuterie : c’est l’un des plus beaux emplacements. La synergie avec les autres commerces permettrait d’être optimiste sur les chances de réussite.

Il y a des possibilités de parkings contrairement au centre ville. Plutôt que d’imaginer, comme cela avait été annoncé à une époque, l’implantation de commerces le long de la voie ferrée, coûteuse en investissements et vouée  à un échec rapide nous suggérons d’investir dans ce pôle commercial qui a le mérite d’exister et qui prouve tous les jours son utilité.

Il appartient aussi aux habitants du quartier de penser à leurs commerçants. Nous trouvons naturel de disposer de tout cela mais c’est en fait exceptionnel. Nous ne nous en rendrons compte que lorsque cela aura disparu et il sera trop tard.

Visitez le Casino dès aujourd’hui, cela mérite la visite !

Une réflexion au sujet de « Quartier Pasteur à Sannois : Notre « Petit Casino » est ouvert ! »

  1. JLTNo Gravatar

    Les commerces de proximité ont encore de l’avenir, encore faut il que les consommateurs passent à l’acte, et agissent pour que les petits commerces subsistent, et jouent le jeu en faisant marcher le petit commerce local.

    C’est le consommateur qui seul a le pouvoir de sauver le petit commerce de proximité, et d’inverser la tendance de ces dernières années de fermeture des commerces de proximité au profit de grandes surfaces qui ne cessent de s’agrandir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*