Tempête dans un verre d’eau

Le débat qui anime la commune cette semaine, repris dans la presse régionale,porte sur l’absence de tribune de l’opposition UMP dans le bulletin municipal.

Si nous comprenons bien, l’ancien maire a proposé un texte de 5 500 signes alors qu’il avait lui-même fixé la limite à 2 800 signes et d’ailleurs refusé à ce titre un article de l’opposition de gauche . Son article n’étant de ce fait pas parvenu à temps il n’a pas pu être publié.

Il s’estime donc victime de censure.

Nous trouvons dommage cette situation, surtout si son article consistait à nous expliquer comment la commune a pu se retrouver, pendant son mandat,à être condamnée à payer 4 000 000 d’Euros par un tribunal, sans compter les intérêts …

3 réflexions au sujet de « Tempête dans un verre d’eau »

  1. PBNo Gravatar

    Bonjour

    Merci de votre billet.
    Espérons une mise au point de l’actuelle municipalité sur ces questions, apparemment techniques, mais importantes tout de même car il s’agit de liberté d’expression et de démocratie.
    Et cela nous concerne donc tous et toutes.
    Et souhaitons effectivement que ce ne soit qu’ « une tempête dans un verre d’eau »
    Bien Cordialement
    PB

    Répondre
  2. Jean-LouisNo Gravatar

    Après l’élection, la nouvelle majorité, nous avait habitué a une plus large expression des conseillers de l’opposition ( une page au lieu de une demie page) changeant avec les pratiques de l’ancienne majorité, influence des membres présents dans l’ancienne majorité, sur les  » apolitiques » de la.nouvelle majorité ?

    Quoiqu’il en soit, ne pas avoir d’information sur ce que pense l’opposition, pour moi, c’est grave, ça ne me permet pas de me faire une opinion

    Heureusement les sannoisiens (nes) peuvent s’informer sur différents blogs, et sites des groupes de l’opposition

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*