URBANISME A SANNOIS : du POS au PLU

L’Echo Régional vient de publier un intéressant article annonçant que le dernier (?) projet de la municipalité  serait de  mettre en place un Plan Local d’Urbanisme, version maintenant obligatoire, de l’ancien Plan d’Occupation des Sols. Ce dossier serait lancé lors de la prochaine réunion du conseil municipal, le 21 novembre.

Le journal local cite le Maire :  » cette modification devrait se faire « D’abord pour maîtriser la spéculation immobilière et faire en sorte que  Sannois conserve son charme et son équilibre ».

 « On pouvait conserver le POS tant que nous n’étions pas dans une intercommunalité, mais avec les prochaines lois Duflot, l’Etat ou la Région pourraient prendre la main sur l’urbanisme des communes. Grâce au PLU, nous pourrons moderniser et restructurer des quartiers comme le centre-ville plus facilement. »

L’Echo Régional cite aussi  Christophe Dulouard, élu de l’opposition : « Je voterai contre si nous ne sommes pas associés à la concertation. J’avais déjà demandé un passage au PLU il y a plus d’un an. Selon moi, à travers ce projet, il ne faut pas chercher à augmenter le nombre d’habitants mais plutôt à rééquilibrer les commerces. Bien sûr qu’il faut construire du logement social mais pas du côté pavillonnaire de la gare. Cela ne veut pas dire qu’il faut mettre les pauvres au bord de l’autoroute. »

Il semblerait que nous commencions à être entendus … 

Des enquêtes publiques vont être conduites pour consulter la population, déterminer le zonage entre quartiers de pavillons, d’habitat collectif ou zone d’activités. L’entrée en vigueur du plan local d’urbanisme de Sannois serait prévue pour 2016.

Votre Association a bien l’intention de vous représenter et continuer à vous défendre en cette occasion.

A SUIVRE ...

 

4 réflexions au sujet de « URBANISME A SANNOIS : du POS au PLU »

  1. TouchotNo Gravatar

    Pour lutter contre la pression financière ou préserver l’environnement un PLU vaut mieux qu’un POS, bizarre que le maire de Sannois découvre celà tardivement la veille des élections municipales de 2014.

    Un PLU c’est bien, mais pour quel projet communal d’intérêt général en matière d’urbanisme?

    Répondre
  2. GeorgesNo Gravatar

    La bonne nouvelle, c’est lorsque le PLU sera effectif, l’ancien maire ne sera plus au commande puisque avec ses programmes immobiliers qui ont détruit ou dénaturé les squares Ribot ou Mermoz au profit du promoteur Bowfonds-Marignan, avec sa frénésie de vouloir installer des supermarchés et des drives pour tuer le petit commerce et créer de nouvelles nuisances automobiles (article de l’Echo le Régional), le maire actuel, si les sannoisiens ont du bon sens, sera proprement et sévèrement battu et remplacé en mars 2014. Tant mieux pour Sannois et ses habitants qui veulent un développement raisonné de la ville. Et bravo à Trait d’Union pour sa mobilisation. Georges

    Répondre
  3. NicolasNo Gravatar

    Bonjour,

    pour répondre à Georges, je trouve ses propos assez contradictoires. Il nous explique qu’il se réjouit que Yanick Paternotte ne soit plus aux « commandes » lors de la publication du PLU car il a dénaturé les parcs et a eu un développement déraisonné… Georges ne doit pas bien mesurer ce que le PLU risque d’impliquer si il n’est pas pris avec professionnalisme et dans la continuité de la volonté RAISONNÉE du développement actuel de Sannois. On peut imaginer une gare massacrée comme à Ermont-Eaubonne, des maisons vendues à la découpe comme à Argenteuil, des terrains à peine plus grands que des boites à chaussures sur lesquels on construit des R+2…
    Autant dire que l’équipe actuel n’a pas succombé au chant des sirènes de la promotion et du bétonnage à tout va (cf Montmorency…)
    En ce qui me concerne, je trouve que l’aménagement du Square Ribot est bien plus attrayant qu’il ne l’a été avant « Marignan ». Et rappelons que les promotions en bord de rue, grâce à une volonté affirmée de la municipalité, accueillent toujours des services à la populations (CAS, crèche…)

    Répondre
  4. vauvelleNo Gravatar

    Le futur PLU, permis de construire permettant de construire sur des surfaces plus petites, les terrains actuellement inconstructibles le deviendront.
    L’enquête publique ne fera que confirmer la volonté municipale. La Gauche sannoisienne résidant dans les quartiers pavillonnaires s’est déjà prononcée pour préserver leur spécificité, ok pour plus de logements sociaux à Sannois qui vont passer de 28 à 31% voir PLHI dont la nouvelle municipalité va donner un avis favorable. Les nouveaux logements sociaux sont actuellement construits dans les quartiers ghettoïsés et des projets immobiliers ne prévoyant pas de logements sociaux sont actuellement prévus dans le quartier Pasteur. A Sannois la nouvelle municipalité densifie dans les quartiers dépourvus de transport en commun et promet de ne pas densifier à côté de la Gare.
    Dans le quartier du Moulin, site classé, un bailleur social réduit les espaces verts avec l’aval du service de l’urbanisme, toujours dans le quartier du Moulin un autre bailleur social condamne l’accès à la forêt et ne se préoccupe pas de la biodiversité ( plantation de plusieurs centaines de lauriers du Portugal ) les atteintes à l’environnement vont continuer avec un programme immobilier aux aubines à moins de 100 m du Moulin, la mairie va déclasser cette zone dans le futur PLU.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*